Ouvre les yeux

Publié le par

L’énergie et la puissance de Verlatour montent d’un cran avec « Keep Your Eyes Open », condensé de rage et d’invocation à la révolte porté par l’alternance vocale précise et dynamique d’Aurélien Farlet. La frénésie ravageuse d’une nouvelle forme de revendication.

Les capacités rythmiques de Verlatour ne cessent de nous étonner. Au fil de ses compositions, le musicien s’empare de genres nouveaux, de formes d’expression à la fois précises et radicales, puisant davantage dans la colère de pulsations et de déflagrations ne souffrant aucune comparaison possible. Mais grâce à « Keep Your Eyes Open », il emballe toujours plus la machine, portée par des loops graves et désincarnés, des beats imposants et impossibles à contenir. Accompagné par les variations lyriques d’Aurélien Farlet, il dépasse les espérances, les désirs que l’on n’osait formuler le concernant. Tant au niveau des paroles que des séismes harmoniques qu’il provoque, « Keep Your Eyes Open » fascine et s’impose comme le hurlement contestataire de nos silences et secrets.

Le clip, sous forme de fausse lyric video, charrie son lot de symboles culturels, de héros et de vilains, d’images subliminales incitant à utiliser et électriser l’organe qui flotte entre nos deux oreilles. Un défilement épileptique certes, mais imprimant sa diction sur nos rétines, dans un noir et blanc dont l’impact est imparable. « Keep Your Eyes Open » nous laisse dans un état second, entre l’éveil et le traumatisme, entre l’électrochoc et la gueule de bois. Vous savez ce qu’on dit : il faut soigner le mal par le mal. Autant se réimprégner immédiatement de ce plaidoyer intelligent et décadent, sans aucune modération.


Retrouvez Verlatour sur FACEBOOKTWITTERINSTAGRAMSOUNDCLOUD