ROOKERY, le premier album solaire de Giant Rooks

Publié le par

Le plus mancunien des groupes allemands – ils définissent Manchester comme leur seconde maison – signe la sortie de cette fin d’été : un premier album studio qui vient confirmer toutes les promesses de ces dernières années en ouvrant de nouvelles perspectives musicales. Tour d’horizon de ROOKERY, la première création studio de Giant Rooks

crédit : Frederike Wetzels

Il n’est pas toujours aisé de se faire entendre au milieu de des nombreux groupes d’indie rock anglais, à plus forte raison quand le groupe vient de l’étranger. C’est pourtant dans la Lending Room pleine à craquer et surchauffée de Leeds que l’on a entendu pour la première fois le rock radio aux accents parfois pop, parfois R’n’B de Giant Rooks. Un sens aigu de la mélodie, une capacité à jongler avec les genres sans en avoir l’air et une énergie contagieuse qui avait conquis un public plutôt nombreux en cette fin de soirée du Live at Leeds 2019. On retrouve avec grand plaisir cette énergie live sur le disque, entre refrains hyper accessibles et couplets qui squattent les méninges, comme une promesse de concerts survoltés lorsque les conditions sanitaires le permettront. 

Dans la tracklist, on retrouve les racines sonores des Allemands. De ce premier titre qui a ouvert bien des portes au groupe, « Wild Stare », devenu cet hymne repris en cœur à chacun de leur concert aux hits pop très réussi comme « Heat Up » ou « Very Soon You’ll See », les fans de la première heure ne seront pas dépaysés. Mais on y retrouve également ce désir – parfois un peu trop timide ? – de repousser les limites de la pop/rock grand public dans laquelle ils s’éclatent : de l’électro dans l’introduction « The Birth of Worlds », de la soul britannique dans « All We Are », Giant Rooks a tenté d’intégrer de nouvelles influences dans cet album, sans vraiment s’engager jusqu’au bout de la démarche. Pour le prochain album ? 

C’est surtout la pop familière et flamboyante de Giant Rooks que l’on retiendra

Giant Rooks a pris cinq ans pour sortir ce premier album studio. 3 EP, des centaines de shows, plusieurs tournées et beaucoup d’expérience emmagasinée pour construire petit à petit cette signature sonore qui fait LE son Giant Rooks. Aux côtés de quelques expérimentations plus ou moins réussies, c’est surtout la pop familière et flamboyante de Giant Rooks que l’on retiendra de ce plutôt réussi premier opus. 

ROOKERY de Giant Rooks sorti le 28 août.


Écoutez ROOKERY ici !

Retrouvez Giant Rooks sur FACEBOOKINSTAGRAMTWITTERYOUTUBE