MOLYBARON, mutinerie sur la scène française

Publié le par

Nouvel album pour les inclassables MOLYBARON et constat sans appel : l’écriture protéiforme du groupe se manifeste de manière toujours plus intense, rendant l’ensemble de The Mutiny à la fois tranchant et invasif, traumatisant et réfléchi.

crédit : Armen Balayan

On se retrouve parfois confronté à des œuvres où riffs, breaks rythmiques, évolutions harmoniques et multiplicité structurelle nous rendent la définition de leur impact éminemment compliquée. Pourtant, sous leurs aspects intellectuels et progressifs, ces travaux d’Hercule nous passionnent immédiatement, voire s’immiscent en nous avec autant de brutalité que de douceur. The Mutiny est une merveille, un disque exemplaire et, pour autant, réellement vicieux pour son auditeur. Comment, en effet, ne pas se sentir abasourdi face à ces compositions destructrices et volubiles, cette production précise et dynamique, ces circonvolutions mélodiques, vocales et instrumentales insinuant la présence de plusieurs créations en un seul titre ? L’enchaînement est parfait, la cohérence du propos et de l’interprétation infaillible, le regard introspectif projeté sous le feu de lumières stroboscopiques continuellement jouissif. Un opus faisan appel aussi bien aux sens qu’aux neurones.

Se perdre dans une évocation d’influences discographiques anglo-saxonnes pour essayer de s’approcher du phénomène nous paraît inutile et futile. Non, et c’est d’une indubitable clarté : MOLYBARON se démarque, grave ses fantasmes, traumatismes et exaltations dans les sillons d’un art qui lui demeure propre et imprévisible. Que ce soit au creux des variations de « Lucifer » ou des échanges entre le calme et la tempête de « Amongst The Boys And The Dead Flowers », des espoirs et prières sans lendemain de « Prosperity Gospel » et « The Lighthouse » ou encore des élans incontrôlables et révoltés de « Something For The Pain » (parfaite thérapie par la douleur) et « Ordinary Madness », le travail ciselé et percutant du quatuor court vers ses terres en friche puis les ravage avant d’y répandre les engrais d’une insatiable renaissance créative. Une insurrection sonore, sensorielle et émotionnelle dont les souffrances et les cris n’ont pas fini de résonner en nous.

The Mutiny de MOLYBARON, sorti le 29 octobre 2021 chez InsideOut Music / Sony Music.


Retrouvez MOLYBARON sur FACEBOOK · INSTAGRAM