Sur les mers du rêve avec Le Groupe Obscur

Publié le par

Dans un clip revêtant les tenues imaginaires d’un hommage en Technicolor à Georges Méliès, Le Groupe Obscur continue à semer le trouble et le mystère autour d’une œuvre gagnant pourtant, jour après jour, en cohérence.

Un peu plus de deux minutes : c’est tout ce qu’il faut au Groupe Obscur pour, une nouvelle fois, nous confronter à un spectacle en décalage total avec la création cinématographique actuelle. Dans un décor simple, onirique sans être surchargé, l’action s’amplifie de seconde en seconde, révélant ses acteurs, ses chorégraphies, ses images toutes plus importantes les unes que les autres. Cette magie qu’il ne faut pas interpréter mais, surtout, savourer, baigne dans une atmosphère marine dont les courants dynamiques sont le fruit de gestes instinctifs mais précis. Une complémentarité sonore et visuelle qui, en un seul plan, s’approprie les codes de la performance vidéo.

Pas à pas, Le Groupe Obscur teinte ses ambitions picturales et mélodiques de formes abstraites mais parvenant à nous impressionner, tant et plus. Un pouvoir de fascination qui, dans sa magnifique simplicité, se regarde à l’infini, se relit, se revit. Un phénomène rare, paradis terrestre empli d’inspirations fortes et subtiles.


Retrouvez Le Groupe Obscur sur son SITEFACEBOOKTWITTERINSTAGRAM