Crépuscule d’une relation

Publié le par

J.E. Sunde revient avec « Sunset Strip », single dont l’apparente légèreté cache une douleur difficile à contenir et à vivre. Le destin amer d’une vie à deux qui, en regardant le soleil se coucher, échappe au couple en perdition.

crédit : Graham Gardner

Tandis que « Sunset Strip » s’écoule lentement dans nos esprits, on ne peut s’empêcher d’en ressentir les inspirations, les blessures qui ont permis de le construire. Ainsi, le nouveau titre de J.E. Sunde ne se contente pas de simplement utiliser l’image de l’astre solaire disparaissant à l’horizon pour dessiner les contours d’un lien brisé ; il contemple, paisiblement, ce qui arrive après, les conséquences tant internes que concrètes de la rupture. Les consonances folk et soul, d’abord sages et réservées, se voient soudainement happées par des chœurs fantomatiques, esprits de ce qui aurait pu être mais devient voué à la cruauté de la réalité.

Dans ses dernières paroles, le musicien confesse les manques, les erreurs puis le vide. Celui qui se répète et fait écho à l’ensemble de la chanson, depuis ses premières secondes. Tout est désert, privé de signification et de respirations humaines. Ne demeure que la solitude, ici illustrée avec autant de mélancolie que de profondeur et de beauté. La poésie de la déchirure n’aura jamais été aussi saisissante et honnête.


Retrouvez J.E. Sunde sur son SITEFACEBOOKTWITTERINSTAGRAM