Houmous musical #54

Publié le par

Notre Houmous Musical hebdo : une playlist rien que pour accorder vos humeurs quotidiennes à six titres bien trempés !

BISON CHIC L’Ombre d’un Soir

Mood : Cœur-braséro

Il paraît que les bisons ont été réintroduits en Normandie. Ils seraient au moins quatre à sillonner les rues de Caen, sifflotant des airs en clair-obscur. Dans ce dernier titre, cette harde très chic embarque son public dans un soir incandescent, entre passion flamboyante et mélancolie automnale. Rien de mieux en cette saison des feuilles mortes et des averses nocturnes ! Une bal(l)ade à retrouver sur un EP prévu pour le 26 novembre.


Call Super Chiseler’s Rush (feat. Parris)

Mood : Technomythes

La tête de Joseph Richmond-Seaton, à la tête du projet Call Super, fourmille de sons éthérés. Reconnu pour sa techno atmosphérique, le DJ londonien établi à Berlin signe ici une piste ciselée (c’est le cas de le dire, puisque chiseler signifie « graveur » en anglais) et créative, propice à la mise en place d’une mythologie des clubs. Derrière des pulsations rêveuses se développe une forêt de tintements dont l’écho nous laisse à la croisée des chemins, entre salle d’attente d’hôpital et nuit étoilée dans la stratosphère.


Jehnny Beth Flower

Mood : Raviver la flamme

Jehnny Beth dans une ode aux bouquets de fleurs en guise de réparation ? Pour le moins inattendu ! Bon, d’accord, on capillotracte un tantinet le sujet de cette grande « fleur » sombre et sensuelle. Mais la rockeuse, moitié de Pop Noire, se livre tout de même à un exercice digne de Jim Jarmusch dans Only Lovers Left Alive, en se languissant d’une voix éraillée de celle qui a su la toucher en plein cœur. En proie au doute existentiel, elle gémit un morceau d’un romantisme brûlant, qui saura toucher toutes les âmes énamourées des jours qui raccourcissent.


Califato ¾ – Mono d’atraççionê

Mood : Flamenco sur une voiture volante

Si un enfant espagnol avait dû imaginer le futur en 1950, il aurait peut-être eu cette vision. Une envolée rugissante pour une terre de fusion des styles à la sauce Califato ¾, furieux groupe andalou ne reculant devant rien pour réinventer les traditions musicales de sa terre natale. À l’origine d’un véritable manifeste, les sept membres de cette joyeuse bande allient leurs savoir-faire, tirés de leurs collectifs d’extraction respectifs, pour dynamiter le paysage sonore ibère. On ne sait pas vous, mais nous, ça nous donne bien envie d’aller voir ce qui se passe là-bas.


XKYLAR WATCH ME

Mood : Prendre son envol

À l’instar de ses contemporain·es, comme Avalon Lurks, Brooke Candy ou Shygirl, XKYLAR n’a pas peur de montrer à ses haters de quel bois elle se chauffe. Membre d’une scène hyperpop en pleine ébullition, elle leur intime en effet l’ordre de constater son succès, obtenu au gré de morceaux aux beats sans merci, débordants de confiance en soi. Le morceau parfait pour arpenter les rues de manière déterminée, en chaussures à plateformes.


Derya Yıldırım & Grup Şimşek Kar Yağar

Mood : Tempête de neige sur la Méditerranée

Quelque chose s’agite en Turquie depuis la récente redécouverte du folk psychédélique de l’Anatolie des 70’s par une nouvelle génération de musicien·nes. Comme leurs camarades d’Altın Gün, les membres de ce quatuor turco-franco-britannique renouent avec un groove reconnaissable entre mille pour faire danser le monde entier sur le socle d’un riche héritage culturel. Grâce à la voix puissante de Derya Yıldırım, le projet jouit d’une signature sonore unique et réussirait presque à faire oublier qu’en turc, kar yağar, ça veut dire qu’il neige.