Houmous Musical #40

Publié le par

Notre Houmous Musical hebdo : une playlist rien que pour accorder vos humeurs quotidiennes à six titres bien trempés !

crédit photo NIMMO : Lydia Garnett

Hanni El Khatib – « Power Struggle » feat. De Lux

MOOD : Une équinoxe politique

Régulièrement encensé pour sa voix intemporelle, Hanni El Khatib mélange comme rarement le rock, le rap et le blues, avec à la clé des océans bleutés peuplés de monstres marins. Celui-ci, au détour d’un refrain scandé, esquisse les contours d’un monde en pleine transformation, en proie aux guerres, aux luttes intestines et aux querelles de pouvoir. So 2021 ?


Sheila and The Kit – « Ruffhouse »

MOOD : Bris de chaînes

En anglais, le verbe roughhouse ou ruffhouse signifie « jouer les rebelles ». Un slogan qui résume à la perfection l’ambition du groupe néerlandais à l’origine de ce morceau. Sheila and The Kit, c’est une histoire de synthpop gigoteuse (qui cite Madonna ou encore Hot Chip), d’anticonformisme et de colère taquine. Autant taillés pour le dancefloor que pour les salles de sport, ces beats 80’s vous assurent des suées mémorables.


The Specials – « 10 Commandments »

MOOD : Il faudra nous passer sur le corps

Le samedi 8 avril 2017, les membres du groupuscule d’extrême-droite English Defence League défilent à Birmingham et s’en prennent à une jeune femme voilée. Soudain, Saffiyah Khan s’interpose entre les agresseurs et leur victime dans un élan de solidarité féministe, immortalisé par un cliché devenu viral. Les mots de la militante antiraciste résonnent dans ce morceau du groupe britannique The Specials, dont les membres furent si touchés de l’initiative qu’ils l’invitèrent sur scène. Autant de raisons de l’écouter en boucle et de soutenir les victimes de l’islamophobie et du sexisme.


NIMMO – « Come Back »

MOOD : Sensation d’inachevé

La pop des années 2020 semble faire la part belle aux duos. Entre les accents déchirants d’une supplique aux amours disparues trop tôt, celui-ci marque nos oreilles de sa patte aisément identifiable. La musique de NIMMO est un cocktail équilibré de mélancolie et de catchiness. Tous les ingrédients pour une galette de tubes étaient déjà réunis dans l’album The Power, sorti en 2019, mais cette bombe, ultérieure, propulse la fine équipe vers des galaxies prometteuses.


Maarmôtt – « La Teinte »

MOOD : Déambulation en nuances d’orange

Mais qui est donc ce mystérieux rongeur alpin ? On sait qu’il vient de l’Oise et qu’il a de nombreuses cordes à son arc, entre composition et arts visuels. Pour en savoir plus sur ce jeune prodige, rien de moins qu’une chaîne YouTube et un compte SoundCloud. En attendant, le Houmous vous invite à suivre la marmotte parmi un dédale luxuriant, qui n’est pas sans évoquer des rythmes latino-américains, inondés de rayons de soleil.


Xenoula – « Luna Man »

MOOD : Murmures à la lune

Petit passage au-dessus de l’Atlantique pour rejoindre l’Afrique du Sud, terre natale de Romy Xeno, alias Xenoula. Jusqu’à ses 16 ans, celle qui s’est installée depuis au Pays de Galles a arpenté la nature prodigue et les villages des alentours, au cours de promenades qui ont façonné son univers sonore. En découle une création ovni au carrefour du Royaume-Uni et de l’Afrique australe. Bon voyage !