Houmous Musical #31

Publié le par

Notre Houmous Musical hebdo : une playlist rien que pour accorder vos humeurs quotidiennes à six titres bien trempés !

crédit photo Jens Lekman : Emma-Sofia Olsson

trentemøller – « Sinus »

MOOD : Sinusite

Les temps sont froids, sans même parler de météo. À mesure que l’hémisphère Nord s’enfonce dans l’automne, une chape de plomb semble s’être abattue sur les esprits, comme engourdis par une atmosphère sourde et incertaine. C’est sur ce constat, porté par une transe métallique anxiogène signée trentemøller, que s’ouvre le Houmous Musical de la semaine. Comment va-t-il se finir ? La réponse dans cinq morceaux !


This Is The Kit – « Nits »

MOOD : Se perdre en route

À la tête de This Is The Kit, on trouve Kate Staples. Cette magicienne des émotions touche une multitude de cordes sensibles au fil d’albums habités par une mélancolie bien loin de l’insipide. « Nits », comme la plupart des morceaux du groupe, prend la forme d’un récit, tantôt hanté, tantôt résolu. Une facilité à raconter des histoires qui s’étend au-delà des frontières, en quête d’un sens égaré.


Grand Tourism – « Making Plans for Nigel »

MOOD : Un coup de main ?

Ce Nigel n’a pas l’air d’aller très bien, mais il a la chance de pouvoir compter sur les membres de Grand Tourism, un trio français bercé de sonorités nineties. Quelque part entre Moby et Massive Attack, ces trois rêveurs (Chris Canavaggio, Bob Farrel et Sean Henry) embarquent à bord d’un avion sans moteur capable de faire le tour de la Terre s’il s’agit d’aller aider un·e ami·e. Un altruisme bienvenu par les temps qui courent !


Fredo Viola – « The Sad Song »

MOOD : Montgolfière au-dessus des Alpes

Et hop ! L’avion nous dépose soudain sans bruit dans la nacelle d’un ballon survolant la plus haute chaîne de montagnes d’Europe. Un petit coup de pouce pour prendre de l’altitude, chercher parmi les sommets plus si enneigés quelque dépouillement, quelque pureté, si difficilement accessibles au cœur des villes. Pas très guilleret tout ça, mais fidèle au grand poète des sons qu’est Fredo Viola, capable de susciter des ambiances intenses, au sol jonché d’autant de clés que la vie contient de serrures.


Jens Lekman – « Wedding in Finistère »

MOOD : Bretagne existentielle

En Bretagne, la mer est plus belle en hiver, ses amoureux·ses vous le diront ! Jens Lekman en fait très certainement partie. L’auteur-compositeur suédois fut jadis invité à divertir les invité·es d’un mariage, sur cette langue de terre qui s’aventure au milieu des flots. Notre montgolfière le rejoint pour faire le point sur un panorama atlantique vertigineux, au milieu d’ados qui se roulent des pelles et d’enfants qui courent dans les jambes de leurs parents.


Torraine Futurum – « Miles from Heaven »

MOOD : Galvaniser la foule

Tout dans l’œuvre de Torraine Futurum est, pour notre plus grande joie, à l’image de sa créatrice : disproportionné. Rien qui ne se laisse cantonner, étouffer, réduire. Du style d’un discours fait pour embraser des foules poussées par l’autocratie trumpienne à sortir de leurs gonds jusqu’aux beats profonds sur lesquels il est prononcé. Une ode à l’intelligence collective, à la résistance et puis aussi, un peu, beaucoup, à la folie et à l’amour. Les lumières sont en nous, laissons-nous les raviver !