Houmous Musical #27

Publié le par

Notre Houmous Musical hebdo : une playlist rien que pour accorder vos humeurs quotidiennes à six titres bien trempés !

Sharon Jones & The Dap-Kings – « Stranded In Your Love » feat. Lee Fields

MOOD : Réconciliations

Cette semaine, le Houmous vient frapper à votre porte, littéralement, grâce au culot de Lee Fields, qui s’invite dans la chanson et dans l’appartement de Sharon Jones. Une rencontre au sommet entre deux voix inspirées de la soul. Au prétexte qu’on lui a volé sa voiture, Lee roule son histoire faussement torturée pour s’excuser après une dispute, auprès de sa dulcinée le temps d’un morceau, laquelle n’hésite pas à le faire dormir… par terre.


C’est Karma – « Fist Fight »

MOOD : Quand les mots ne suffisent plus

Le temps change en cette fin septembre. Le ciel bas et les vents violents sont propices au règlement des différends. Du moins, c’est ce que C’est Karma assène sur une mélodie à la Billie Eilish, au centre d’une chambre dont chaque mur est un immense miroir qui démultiplie son image à l’infini. Si, en chuchotant presque, l’artiste semble être à court de mots pour régler ses comptes, elle a beaucoup de force dans les poings et semble déterminée à se faire entendre dans les mois qui viennent. À suivre de près !


Drive-By Truckers – « Space City »

MOOD : Sur le retour

Il vaut parfois mieux se rétracter pour mûrir des arguments éclatants que de s’évertuer à avoir le dernier mot. Sur « Space City », les Géorgiens de Drive-By Truckers laisseraient presque entendre cette nostalgie mêlée de confiance qui suit les renoncements. Alors qu’ils se dirigent vers leur ville spatiale, les fenêtres baissées sur le soleil couchant, ces sages folkeux ouvrent la porte de l’automne, saison, s’il en est, du retour aux sources.


Dogs For Friends – « Looking Fine »

MOOD : Fin d’été sur Instagram

L’été s’en est allé et avec lui, les heures passées à scroller son fil d’actualités, inondé de photos ensoleillés. En amont de leur prochain EP, qui sortira en novembre, quatre chiens se lamentent de cette réalité divisée en petits carrés, où la beauté semble envelopper tout le monde, vu d’un écran. Tout droit venu d’Angers, le groupe marche sur les pas de projets d’envergure comme Naive New Beaters ou Last Train, apportant leur pierre à l’édifice d’une scène rock française en pleine recomposition.


Portico Quartet – « Pompidou »

MOOD : Début d’automne

Il n’y a pas à tergiverser, Portico Quartet est l’une des lumières les plus vives d’une certaine vague de jazz contemporain. Grâce à l’alliage maîtrisé d’accords mélancoliques et d’une touchante clarinette, les mélodies de l’ensemble emportent toutes les oreilles sur un chemin parsemé de feuilles mortes et de champignons. Une finesse qui leur a valu de remporter le Mercury Prize par le passé. Pour accompagner votre tristesse saisonnière, en douceur.


Miles From Kinshasa – « LIMBO »

MOOD : Pas de danse dans le brouillard

Il est temps désormais de faire une petite place à cette brume qui laisse les cœurs froissés et les lunettes embuées. L’équinoxe est passée ; Miles From Kinshasa la célèbre en retirant de ses « limbes » la joie qui peut s’y cacher, pour faire mentir les tenants d’une vision manichéenne des saisons. Non, l’automne n’est pas – seulement – triste, il est également synonyme de nouvelles directions. Qu’il vous soit mélodieux !