Houmous Musical #14

Publié le par

Notre Houmous Musical hebdo : une playlist rien que pour accorder vos humeurs quotidiennes à six titres bien trempés !

44D – « ROYAL-CANIN »

Mood : inspiration matinale

Les rues de Bruxelles s’encapuchonnent dès six heures du matin, on nous murmure que les lève-tôt et les couche-tard irradient de leurs mots. C’est bien le cas de 44D, dont on devrait attendre plusieurs fulgurances dans un avenir pas si lointain. En attendant, l’EP APTASSA est en ligne et se digère avec le café d’avant le petit déj, pour une journée lucide.


Mademoiselle K – « Pour aller mieux »

Mood : remèdes à la mélancolie

Tout le monde a sa petite solution pour aller mieux. Danser, taper dans des trucs, écouter de la musique triste, se masturber, rencontrer des gens… Sur un morceau lumineux du dernier album de Mademoiselle K se cachent quelques voix anonymes qui livrent leurs petites techniques pour se remettre à sourire après voir un peu raclé « le fond du bad ». Un morceau à garder au coin de l’oreille en toutes circonstances !


Altın Gün – « Gelin Halayı »

Mood : fête sur le rivage

Par la fenêtre filtre un parfum de lavande égéenne, de tomates fraîches et de pierre chauffée par le soleil de juin. On se croirait en Turquie, le pays rêvé des joyeux·ses drilles d’Altın Gün, qui revisitent avec passion le son anatolien des 70s en le teintant de folk sans lui retirer ses éclats psychédéliques. Jubilatoire.


Sevdaliza – « Oh My God »

Mood : doute existentiel

Née à Téhéran, établie aux Pays-Bas, Sevdaliza plonge qui veut bien l’entendre dans d’étranges méandres aux paroles ciselées si finement qu’on ne peut s’empêcher de les réécouter pour s’assurer qu’on a bien entendu. Ses influences diverses donnent naissance à des pépites comme « Oh My God », avec ses distorsions et ses voix déformées. Le son qu’émettrait un reptile philosophe si nous comprenions son chant.


Jagwar Ma – « That Loneliness »

Mood : insouciance printanière

Entre les allergies au pollen et les ruptures post-hiver confiné, l’arrivée du printemps est parfois suivie d’un cortège de désagréments. Pourtant trois Australiens bravent cette saison jonchée de marguerites pour chantonner par monts et chemins leurs mélodies faussement légères. The XX et Tame Impala ne s’y sont pas trompés : les deux groupes leur ont très tôt réservé certaines de leurs premières parties. En route pour la contrée lointaine de Jagwar Ma !


Discodeine – « D-A » ft. Baxter Dury

Mood : sieste hallucinée

La musique du duo électronique Discodeine est à l’image du pseudo que les Français Pentile et Pilooski se sont choisis pour accompagner leurs trips sonores. Accompagnés ici par le roi de la pop psyché Baxter Dury, ils vous embarqueront, si vous les laissez faire, dans un demi-sommeil brumeux, que vous situerez dans une clairière, une grotte sous-marine ou un nuage, selon votre humeur.