Houmous Musical #11

Publié le par

Notre Houmous Musical hebdo : une playlist rien que pour accorder vos humeurs quotidiennes à six titres bien trempés !

Constantine – « That Glimmer »

Mood : mosaïque auditive

Il paraît que c’est avec les vieux plats qu’on fait les meilleurs houmous. La bande lilloise de Constantine, composée d’une chanteuse, d’un pianiste, de deux guitaristes, d’un bassiste, d’une saxophoniste, d’un trompettiste et d’une batteuse, l’ont bien compris. Leurs morceaux, dont « That Glimmer » est un échantillon représentatif, sont des odyssées de plus de cinq minutes, qui mélangent le jazz et le rock et réservent leur lot de surprises. On compte sur elleux pour nous offrir des concerts, puissants et délicats à la fois, après le confinement.


Tank and The Bangas – « Forgetfulness »

Mood : harangues au voisinage

Pas moins éclectique que Constantine, ce collectif de la Nouvelle-Orléans marie délicieusement ses influences sonores au sein de promenades dont la poésie n’a rien à envier à une Nina Simone. Impossible de résister à la douce joie qui émane de « Forgetfulness », morceau progressif, tout en phases et en dévoilements. À écouter fort pour en faire profiter les voisin·e·s !


Kid Francescoli – « Mr. Know It All »

Mood : sus aux pédant·e·s !

On ne compte plus les légendes qui ont germé aux jointoiements des duos. Reprenant fièrement le flambeau d’Ono & Lennon, d’Angus & Julia Stone, d’Allison Krauss & Robert Plant, entre autres, Simon Henner et Julia Minkin ont construit un pont sur l’Atlantique pour nous plonger dans leur univers cotonneux, toujours teinté d’une pointe de mélancolie. Jamais une occasion ne se sera tant prêtée à fustiger ciels qui se croient né·e·s de la cuisse de Jupiter.


Delv!s – « Brother »

Mood : nostalgie fraternelle

Décidément, la Belgique est une terre fertile lorsqu’il s’agit de talents musicaux. Niels Delvaux, à la tête du projet Delv!s, en sait quelque chose, lui qui n’hésite pas à s’immerger jusqu’au cou dans des nappes de synthé à la mode disco, sans pour autant renier son héritage du plat pays. Ici, on nous parle d’un frère décevant, sous un ciel nuageux, dans un paysage de plaine, nous enjoignant de tout quitter pour suivre cette route qui s’étend, immense, devant nous.


FHAT – « Packin’ »

Mood : valise néo-rétro

Chez PUNKTUM, on aime bien les artistes qui envoient valser les idées préconçues. On vous met donc au défi de ne pas vous mettre à onduler au son irrésistible et queer de FHAT, un duo à peine sorti de l’œuf qui ressuscite le funk dans la droite ligne de Pharrell Williams ou de Chromeo. Une bande originale toute trouvée pour vos chères valises, au moment de les remplir pour partir en vacances.


Beau – « Soar Across The Sea »

Mood : départ sur un coup de tête

Des voix immédiatement identifiables à leurs inflexions rock qui se tirent dans les aigus dès qu’elles en ont l’occasion, quelques percussions enjouées et des thèmes romantiques : vous tenez là les composants élémentaires de l’harmonie à la Beau. Je vous aurai beaucoup parlé de duo aujourd’hui, mais si je place celui-ci en dernier, c’est pour que sa (re)découverte reste blottie tout contre vos tympans. Heather Golden et Emma Jenney s’envolent au-dessus de la mer, convoquant le folk des 60’s et le punk des 70’s, au fil d’un grand méli-mélo où se croisent Joni Mitchell, Neil Young et Devendra Banhart. Immanquable.