[EN EXCLU] « L’Effondrement » de Thomas Monica ou la chute du meilleur des mondes

Publié le par

Pour fêter la première année d’existence de Le Paradoxe de l’Utah, son tout premier album, Thomas Monica nous offre un morceau inédit, « L’Effondrement », accompagné d’un clip. Ironiquement, ce titre a été composé et enregistré bien avant que la moitié de l’humanité ne soit confinée, mais ne pourrait être plus pertinent qu’en ce moment. Adeptes de son premier opus, on est très heureux de vous dévoiler en avant-première cette nouvelle chanson !

Avec un texte élégant mais sans concession, les paroles mettent en exergue les dysfonctionnements de notre société actuelle. De nos contradictions écologiques aux manquements sociaux de nos gouvernements, c’est le côté dystopique de notre univers qui y est décrit. On y remarque même la ligne prémonitoire : « devenir contagieux tel un mauvais karma ». Étrange résonance avec la période que l’on vit en ce moment. Une boucle mélodique à la guitare hypnotique, des samples de batteries sobres mais implacables, et nappé d’un petit côté funky, Thomas Monica nous offre la parfaite bande son pour danser pendant l’apocalypse.   

Confinement oblige, « L’Effondrement » est (remarquablement bien) fait maison. Dans une ambiance tout en contradictions et en absurdités, Thomas Monica joue sur les couleurs, la superposition des objets, les rythmes et les mouvements saccadés. De cette vidéo assez barrée qui suinte le cynisme émane un sentiment à mi-chemin entre la revendication politique et un doux lâcher-prise face à la situation assourdissante. Il faut s’y reprendre à plusieurs fois pour commencer à comprendre le sens du clip, qui se dévoile petit à petit. Si vous aussi cette pandémie a tendance à vous rendre dingue, cette petite pépite pop/rock se révèle être le parfait exutoire pour évacuer toute frustration !


Retrouvez Thomas Monica sur SON SITEFACEBOOKTWITTERINSTAGRAMYOUTUBE