Décollage punk’n’rap pour la Lune des Pirates avec les Nova Twins

Publié le par

Depuis 2016, Amy Love et Georgia South, alias Nova Twins, font tout pour dérouiller nos tympans avec leurs trois EP à l’essence rock/punk et au moteur grondant de hip-hop. Après avoir passé toutes les vitesses, elles mettent quelques singles sur le feu et larguent leur premier album Who Are The Girls ?, un titre slogan que ces deux Londoniennes surexcitées au talent incontestable nous ont invités à gueuler bien haut et bien fort lors de leur pause amiénoise à la Lune des Pirates (Amiens), ce mercredi 4 mars

crédit : Juliette Poulain

En quelques secondes à peine, les Nova Twins ont brassé la foule, nourri les braises et paré la Lune pour un décollage éminemment punk’n’roll. Pas question pour les girls de laisser une miette de répit sur la scène, elles ont dix titres tout frais à nous faire goûter. Du furieux « Lose Your Head » aux montagnes russes électriques de « Bullet », le duo féminin triomphe dans la furie en déployant ses textes façon Rage Against The Machine. Heurtées de plein fouet par l’alliage metal-rap des nineties, les Nova Twins innovent et ne restent pas sur un maniérisme simplet. S’il s’agit bien de réitérer des sonorités brutes avec le trio classique basse-guitare-batterie, les voix vocifèrent un flot de maux enragés à la face d’un monde enrayé. Les deux rockeuses empoignent de force toutes les strates problématiques de la société actuelle et leur font une fête clairement dénonciatrice, avec pour témoin un « Vortex » hurlant ou une « Devil’s Face » sans maquillage, terriblement efficace.

Au milieu du brasier animé par nos deux Anglaises bien allumées surgissent les exquises lignes de basses d’anciens mémorables morceaux tels « Bassline Bitch » et « Thelma and Louise ». Toutefois, les Nova Twins sont bien venues célébrer la naissance de Who Are The Girls ?. Loin d’être girly mais plutôt gueulard – dans le bon sens du terme – ce premier album lance avec réussite une offensive féminine qui plaide pour sa place affirmée dans le rock’n’roll et, plus largement, dans la société. À voir en live, pour sa bouffée d’énergie plus contagieuse que n’importe quel virus !


Écoutez NOVA TWINS ici !

Retrouvez NOVA TWINS sur FACEBOOKINSTAGRAMYOUTUBE

EN CONCERT 
• le 12 mars au Transbordeur @ Lyon
• le 13 mars à la Laiterie @ Strasbourg
• le 14 mars au Nouveau Casino @ Paris 
+ de dates ici !