Dead Myth’s not dead

Publié le par

Mélange surprenant qui fonctionne à merveille, Dead Myth est un shaker de rock psyché dans lequel se répand l’acide grunge et flottent quelques glaçons post-punk. Ces Havrais nous avaient déjà mis l’eau à la bouche avec « Love Awaits » et « Boundary » l’an dernier. On commençait donc à s’impatienter, mais les gars sont venus nous chercher pour un trip spatial entre riffs effrontés et basse enivrante à travers #1, leur premier EP paru en mai dernier. De quoi s’envoler sans crainte vers de nouveaux cieux.

crédit : Pierre Vievard

Avec ses airs de soucoupe volante, l’hypnotisant « Gravity » nous cueille au milieu du quotidien. On fonce dans les nuages noirs bouffis à toute allure. Terriblement enivrant. Il faut dire que ce riff de basse post-punk nous a tout de suite dragué ! Comme celui du premier morceau de Dead Myth auquel on a succombé, le fabuleux « Love Awaits », titre phare qui éclaire la nuit profonde. Même si certaines mélodies de Dead Myth ont la fraîcheur d’un mur de parpaings post-punk bâti à la frontière des années 70-80, les Havrais s’empressent de les mixer dans une ambiance rock tendance psychédélique, donnant à leur premier EP une allure de conte. 

Le premier EP de Dead Myth saute sur les étoiles filantes, sans jamais se casser la gueule. Voyage inopiné aux confins des genres, le groupe nous emmène à travers des péripéties musicales exaltantes. On décolle complètement, à l’instar de « Dead Already » dont l’intro sent le grunge à plein nez et les riffs acérés durent comme une descente aux Enfers. Atmosphère K7 et voix quasiment reléguée en arrière-plan, jamais encombrante mais toujours scintillante, les cinq morceaux de #1 ont saisi tous nos sens et, quand « Witty Faces » nous redépose sur Terre, on se dit qu’on en reprendrait bien encore !

#1 de Dead Myth, sorti le 22 mai chez Le Cèpe Records.


Écoutez Dead Myth ici !

Retrouvez Dead Myth sur FACEBOOKINSTAGRAM