6 albums qui ont fait boum boum dans nos cœurs en 2019

Publié le par

Paillettes, boules de neige et coupe de Crémant, c’est le foie bien gras et la panse remplie d’excellents albums que nous arrivons en trombe en 2020. Pour célébrer comme il se doit cette nouvelle décennie et la naissance de PUNKTUM, on vous a concocté une sélection de 6 albums sortis en 2019 qui ont fait battre (très) fort nos petits cœurs affamés de mélodies.

Les 3 albums coups de cœur de Juliette

LIFE – A Picture of Good Health

rock punk britannique anti-Brexit

Hydratés par des litres de post-punk, les anglais bien énervés de LIFE se sont acharnés à diluer ce style qui coule à flot ces derniers temps dans un rock sévère et insolent, si typique de leur Angleterre natale. Sous sa couverture ironique, « A Picture of Good Health » va bien au-delà d’un simple récurage de tympans ; LIFE s’affirme et affronte cette société individualiste à grands coups de riffs. S’il émane d’une rage hyperactive et d’écorchures encore vives, ce second opus déterminé à secouer les consciences s’imbibe d’espoir au fil des accords. Désormais la noirceur s’écaille, et, à travers ses mailles, LIFE monte le son pour panser, pour ne jamais rien lâcher.


« A Picture of Good Health » de Life sorti le 20 septembre 2019 chez Afghan Moon / [PIAS]

Titres conseillés : « Excites Me » │ « Bum Hour » │ « Half Pint Fatherhood »

THE MURDER CAPITAL – When I Have Fears

tunnel de post-punk sur fond de cold wave

Quand le ciel bas et lourd pèse sur Dublin, il nous verse une mélodie imprégnée d’un triste parfum noir. Au crépuscule de leur premier album « When I Have Fears », The Murder Capital nous emmène dans sa nuit à la rencontre d’une voix aux éclats graves et puissants et d’une musique somptueusement sombre, marquée au fer rouge par le post-punk (encore lui) et la dark wave des 80’s. Alors qu’ils nous livrent un conte brumeux et furieusement rongé par la mélancolie, ces irlandais sont loin de s’apitoyer sur leur sort. Quand leurs maux glissent sur la fleur de nos peaux, c’est pour mieux faire monter une fièvre trempée de vie.


« When I have Fears » de The Murder Capital sorti le 16 août 2019 chez Human Season Records

Titres conseillés : « For Everything » │ « More Is Less » │ « On Twisted Ground »

EZRA FURMAN – Twelve Nudes

punk pas à chien mais à paillettes colorées

Ezra Furman a encore frappé. Personnage rock’n’roll flamboyant, celui/celle qui refuse d’être genré(e) par défaut revient à toute allure, galopant à dos de son huitième album, « Twelve Nudes ». Plus animal que jamais, ces onze titres éblouissants sentent le punk à plein nez. Leur intensité, courte mais frémissante, creuse autour des peurs communes et de l’anxiété quotidienne, tentant par tous les riffs ramonesques d’exorciser de vieux démons. Pour le bonheur de nos tympans, Ezra Furman nous embarque audacieusement dans un punk incisif et coloré, prêt à tout pour positiver.


« Twelve Nudes » de Ezra Furman sorti le 30 août 2019 chez Bella Union

Titres conseillés : « Evening Prayer aka Justice » │ « Transition From Nowhere to Nowhere » │ « Thermometer »


Les 3 albums coups de cœur de Raphaël

HAVE A NICE LIFE – Sea of Worry

cold wave on the rocks

Au commencement, il y a un rock abrupt, sec comme un coup de fouet dans le silence total. Une ambiance déséquilibrée, ressemblant à s’y méprendre au lien ténu entre le rêve et le cauchemar. Have A Nice Life est un paradoxe : dans son nom, bien entendu, mais surtout dans sa manière de créer et d’interpréter sa musique. Dan Barrett et Tim Macuga n’aiment pas les limites imposées de l’art ; quitte à brûler sur le bûcher de la cohérence leurs propres divagations harmoniques. On sent la colère, la tension, l’électricité d’un orage quelques minutes avant le raz-de-marée. Celui qu’on ne voit pas venir mais qui laissera des séquelles indélébiles sur les territoires qu’il aura ravagé ; ici, nos esprits, désespérément privés de lumière entre saturations sonores et voix fantomatique. Un plaisir venimeux, mais intense et cathartique.


« Sea of Worry » de Have A Nice Life sorti le 8 novembre 2019 chez Enemies List

Titres conseillés : « Dracula Bells » | « Lords of Tresserhorn » | « Destinos »

DAVID ASSARAF – Ceux qui dorment dans la poussière

faits d’hiver

L’année 2019 nous aura réservé énormément de mauvaises surprises, en termes de chanson française ; on passera les horreurs radiophoniques et autres figures imposées débitant leurs âneries à la vitesse de l’éclair, pour le pire (le meilleur ne vend pas, c’est bien connu). Cependant, sur les ruines du marasme, entre un mégot abandonné là et une bouteille de whisky brisée, on a vu germer l’orchidée noire qui nous a réconciliés avec le verbe, le vrai : « Ceux qui dorment dans la poussière » de David Assaraf, recueil de poèmes maudits et sublimes, nous a bouleversés, étreints, éprouvés. Mélodiquement et lyriquement riche, l’album est porté par le timbre grave et blessé de son auteur, revenu des limbes afin de nous conter ses errances. La terre a frémi, elle a souri. Elle a surtout pleuré, d’émotion et de soulagement.


« Ceux qui dorment dans la poussière » de David Assaraf sorti le 24 mai 2019 chez Abbesses Music Publishing / L’Autre Distribution

Titres conseillés : « Juré craché sur vos tombes » | « Papillons bleus » | « J’attendais mon amour »

BIG BRAVE – A Gaze Among Them

rock lourd, mais dans le bon sens du terme

Ou comment faire exploser la relation amour/haine entre l’harmonie et le mur du son. Big Brave avait signé deux disques déjà fort recommandables, distillant la noirceur de guitares pesantes et aiguisées, de rythmes oppressants et de basses ténébreuses dans les méandres de pistes étirées et contemplatives. Mais « A Gaze Among Them » dépasse ses aînés impose, au cœur d’une recette pourtant éprouvée, la voix ensorcelante de Robin Wattie, épousant nos hantises et transformant nos songes les plus secrets en obscures et traumatisantes réalités. On ne peut se détacher de l’écoute, tant elle se marie à la perfection à nos égarements psychiques, aussi bien qu’à notre système nerveux. Une musique parfaite, union de l’ésotérisme et du choc émotionnel ultime.


« A Gaze Among Them » de Big Brave sorti le 10 mai 2019 chez Southern Lord Records

Titres conseillés : « Holding Pattern » | « Body Individual » | « Sibling »