C’est qui, ou plutôt, c’est quoi Blow Up ?

Publié le par

Produite et diffusée par ARTE, Blow Up explore le vaste océan du Septième Art depuis quasiment dix ans. Pour Luc Lagier et son équipe, il ne s’agit pas de nager tranquillement la brasse à la surface mais de plonger tête la première dans le cinéma, sillonnant les époques, les pays, les styles, à la rencontre de celles et ceux qui le nourrissent depuis ses débuts en 1895. S’extirpant des formats concentrés sur l’histoire ou l’actualité du cinéma, l’émission ressemble plutôt à un laboratoire dans lequel les scènes extraites de différents films s’entrechoquent autour d’un sujet déterminé. À la manière d’un kaléidoscope, Blow Up sonde le cinéma et le fait briller dans tout son éclectisme. Vous pouvez donc vous retrouver dans OSS 117, chez François Truffaut, dans un dessin animé Pixar ou encore avec Sofia Coppola et Steven Spielberg au sein d’un même épisode dédié à la figure du père. Tentaculaire et cohérente, l’émission abat frontières et préjugés pour donner accès au cinéma tel qu’il est, à savoir aussi divertissant que réfléchi, et pour sa capacité à examiner l’être humain dans tous ses éclats. De quoi songer à ses propres listes de films, avoir le vertige face à l’entendue rayonnante du Septième Art et, surtout, le savourer sans modération !

À l’instar d’un prisme, Blow Up tente de refléter toutes les facettes du cinéma et, face à l’infinité de sujets que caresse le Septième Art, l’émission propose des éclaircissements variés. Quoi qu’il en soit, la matrice de Blow Up est d’offrir un panorama de scènes précises, souvent mémorables, parfois méconnues, mais toujours étincelantes. Dans des épisodes thématiques, les films hétéroclites se bousculent pour donner leurs meilleures scènes de piscine, de pluie, de métro, de fenêtre, de baisers, de fraternité, de football, d’araignées, de radio, à Londres, Paris ou Berlin. Notre préféré ? Aux toilettes, bien sûr !

Tentaculaire et cohérente, l’émission abat frontières et préjugés pour donner accès au cinéma tel qu’il est, à savoir aussi divertissant que réfléchi, et pour sa capacité à examiner l’être humain dans tous ses éclats.

À la tête de l’émission, l’insatiable Luc Lagier propose aussi de (re)découvrir des films au succès notable en quelques minutes, tel le somptueux Apocalypse Now sorti en 1979, et en profite pour établir des biographies express avec ses acolytes cinéphiles, comme Thierry Jousse ou Laetitia Masson – pour ne citer qu’eux. De ce cher Alfred Hitchcock à la majestueuse Nicole Kidman en passant par l’incroyable Willem Dafoe, la brillante Agnès Varda et bien d’autres, Blow Up retrace les péripéties de ceux et celles qui se sont adonné.es tôt ou tard au cinéma.

Questionnant sans cesse notre expérience sensorielle du cinéma, l’émission s’intéresse non seulement à ce qui s’imprime sur nos rétines mais aussi, à ce qui résonne jusqu’à nos oreilles.

Perspicace et ludique, Blow Up porte également une attention particulière à la place qu’occupent le spectateur et la spectatrice. Questionnant sans cesse notre expérience sensorielle du cinéma, l’émission s’intéresse non seulement à ce qui s’imprime sur nos rétines mais aussi, à ce qui résonne jusqu’à nos oreilles. Tops musicaux, biopics et musiciens au cinéma de Beethoven aux Clash en passant par Johnny Hallyday, l’équipe s’en donne à coeur joie ! 

Jamais à bout de souffle, Blow Up expérimente elle-même le cinéma dans des épisodes inédits dans lesquels Dario Argento se rend à Marienbad, ou bien on suggère à Gus Van Sant d’adapter la bande-dessinée Black Hole de Charles Burns. Sans compter sur les génériques imbriqués, les pépites retrouvées et les souvenirs. Cinéphiles intarissables ou curieux et curieuses qui passent par-là parfois, Blow Up se fera un plaisir de vous faire tomber dans les bras du cinéma !


Regardez Blow Up sur YOUTUBEARTE

Retrouvez Blow Up sur FACEBOOKTWITTER