Cathedrale sonne l’heure du punk

Publié le par

On entre dans l’immense bâtisse froide et flamboyante, à la recherche du son perdu qui terrasse et qui transperce. Le rock résonne quand Cathedrale s’y met. Avec leur troisième album Houses Are Built The Same, la bande toulousaine fouille les tréfonds du punk primitif et le modernise à grands coups de riffs incisifs. Laissant la lumière défiler sous les voûtes, les treize titres lacèrent la nef et sillonnent les choeurs dans des sonorités vivement efficaces, certainement pétries de références, mais toujours affûtées pour saisir nos tympans. Promis et juré, la nouvelle entrée de Cathedrale n’a rien de solennelle, on s’y bouscule pour monter le volume et retrouver ce punk qui nous cueille d’une poigne.

crédit : Franck Alix

Si le troisième opus de Cathedrale a la saveur d’un vinyle bien Clash ou d’un début de Cure, il a quand même son petit caractère bien trempé. Avec toute l’intensité radieuse qu’on attend d’un bon album punk, Houses Are Built The Same se montre effectivement tout aussi audacieux qu’incandescent. Sous le soleil piquant dans lequel on se baigne aisément, l’album se scinde en deux et traverse la côte avec une première partie vintage à souhait (« The Bet ») et intrépide comme l’insouciance galopante de la jeunesse écarlate (« Open Your Eyes »). En feu, Cathedrale brûle encore de mille riffs joyeux, et bascule lentement dans des sonorités plus crues, plus effrontées.

Dans un interlude onirique, Cathedrale prend sereinement un virage céleste pour nous embarquer dans sa crypte où, désormais, on jouera des guitares électriques (toujours plus) à fond la caisse au crépuscule. Cordes bien aiguisés et batterie acérée, le groupe cuisine ses propres hymnes, tels que « Gold Rush » ou « Taste Good », pour se dévoiler pleinement. Il serait trop facile de faire trembler la scène rock’n’roll actuelle en ressuscitant les saints du siècle dernier. Alors, avec Houses Are Built The Same, Cathedrale pose une nouvelle pierre à son édifice de plus en plus robuste et résolument intense. 

Houses Are Built The Same de Cathedrale, sorti le 24 avril chez Howlin’ Banana Records.


Écoutez Cathedrale ici !

Retrouvez Cathedrale sur FACEBOOKINSTAGRAM