[EN EXCLU] Bali Dou : les paysages de l’indicible et de l’inconnu

Publié le par

Paysages est bien plus qu’un EP distillant ses éléments folk et en écho, ses visions oniriques et réalistes de ce que l’on ne voit pas au premier abord mais quiparaît impossible à ne plus admirer dès que notre oeil a accroché les mystères que Bali Dou exprime par sa musique. Le prisme d’une compositrice imaginant, puis donnant vie à ce qui n’existe pas encore mais se construit, inéluctablement, à travers sa voix et ses mélodies.

Des nuages, des floraisons dont les traits attendent de s’épanouir au fil des harmonies du chant, des arpèges de la guitare et des arrangements qui viennent tendrement les caresser. La capacité de Bali Dou à exhorter le meilleur de notre environnement, à y accueillir sereinement nos doutes, nos peurs et nos espérances, est une destinée resplendissante lors des heures sombres et emplies de doutes qui nous assaillent constamment. Trois titres demeurant fragiles, laissant l’auditeur contempler un monde en mouvement par les yeux de celle qui, chaleureusement, l’autorise à user de ses contemplations et prières artistiques.

« Paysage », ultime accompagnement, dernier contact entre les corps et les mains avant l’avancée vers l’inconnu, rassure, apaise, motive à découvrir ce qui se dissimule par-delà les croyances et la peine, tandis que le rythme s’accélère et que la fuite devient une bénédiction. « Jaitsiera » se retourne et se confronte au quotidien, cherche la motivation malgré les brumes et fumées aveuglantes d’une destinée mise à mal. Les esprits de la douleur viennent hanter ceux de cités polluées et désincarnées, essayant par tous les moyens de modifier actes, paroles et pensées, avec succès et respect. Bali Dou se métamorphose en muse de ces épreuves, en lueur intérieure, en guide vers des horizons insoupçonnables. La beauté mystique de « Mystère » embrasse l’étrangeté, les silences et l’indécision, obsède puis enivre avant de narrer, au creux d’une dynamique urgente et cathartique, les exutoires de la résignation. Toutes ces facettes intimes, sauvages et climatiques de Paysages forment une cohérence peu commune, un appel à la différence et à la réception d’une nouvelle façon d’aborder l’éblouissement et les ténèbres, pleinement, sereinement.


Retrouvez Bali Dou sur FACEBOOK INSTAGRAM