Welcome to That Babeheaven Show !

Publié le par

Bienvenue dans le nouvel épisode de That Babeheaven Show ; là où rien ne ressemble à ce que l’on croit, où tout demeure possible, du meilleur au pire. Mais, surtout, où la nature humaine devient une source d’exploitation par autrui qu’il est difficile d’accepter, sans pour autant rejeter l’impact des images sur le sens que nous donnons à nos rapports à l’autre.

Passer si rapidement de l’humour à l’intimité d’une scène totalement décalée nous permet d’investir le plateau sur lequel les différentes actions de « Human Nature » se déroulent. Et en font voir de toutes les couleurs à la pauvre Nancy, disséquée à des fins alimentaires puis électrifiée, entre autres réjouissances. La force ironique et touchante du nouveau clip de Babeheaven se trouve au-delà des apparences tout en s’imprégnant d’elles, à différents degrés. Du rire au questionnement, de l’amour au doute, de l’accord tacite aveugle à la revalorisation des sentiments, tout peut basculer d’une seconde à l’autre, de la couleur au noir et blanc, du temps figé au défilement du passé et du futur.

S’amusant de symboles de la culture pop, Babeheaven ne se moque à aucun moment de ce qui fait son identité, cette dernière prenant ici un envol inattendu. « Human Nature » voit les saynètes se succéder dans une logique quasiment métronomique, là où l’imaginaire et le désir se rejoignent et se concrétisent. Les rôles sont essentiels pour chacun ; car, en plus de décrire avec précision l’art global du groupe britannique, ils l’orientent vers un destin insoupçonné et d’ores et déjà passionnant. Ou comment devenir quelqu’un par le prisme de la petite lucarne et de ses fantasmes, afin de mieux grandir en tant que phénomène essentiel.


Retrouvez Babeheaven sur FACEBOOK TWITTER INSTAGRAM